Les éclusées

Éclusées

Le remplissage des barrages

Remplissage
des barrages

L'étiage

Étiage

Les crues

Crues

Accueil > Les éclusées > Les éclusées, pourquoi ? Comment ?
éléments présentés sur la page



LES éCLUSéES
Les éclusées, pourquoi ? Comment ?

Les éclusées sont des variations artificielles, brutales et fréquentes des débits liées à l’exploitation des barrages, dont les conséquences sont majeures sur les milieux aquatiques

Le contexte hydroélectrique 
éclusées barrage Le bassin de la Dordogne possède l‘une des trois plus grandes chaînes hydroélectriques françaises. 1,3 milliard de mètres cubes d’eau sont stockés dans une quarantaine de grands réservoirs, répartis sur tout le haut bassin. Cinq d’entre eux (Bort-les-Orgues, l’Aigle, Chastang, St-Etienne Cantalès et Enchanet) représentent à eux seuls 85% de ce stock. Ils alimentent un équipement d’une puissance de 1650 MW, l’équivalent de 1,5 tranche nucléaire.

Ces aménagements fonctionnent “par éclusées”, ce qui signifie qu’ils peuvent “moduler” les débits en alternant des phases de stockage d’eau -et donc d’énergie- dans les retenues des barrages, et des phases de déstockage pendant lesquelles les turbines sont mises en marche. La mise en route des usines est presque instantanée. L’hydroélectricité est donc un outil capable d’alimenter rapidement le réseau électrique dans les périodes de pointe de consommation. Dans le paysage énergétique français, cette source d’énergie est aujourd’hui considérée comme l’un des principaux éléments de sécurité de l’approvisionnement national.
éclusées avant

éclusées après
Eclusée sur la Dordogne (photo ECOGEA)
Données non validées pouvant contenir des erreurs