Bienvenue

Ce site a été développé par EPIDOR, pour permettre aux usagers ainsi qu'au grand public de suivre et comprendre l'évolution des débits sur les rivières du bassin de la Dordogne. A travers cet espace, vous pouvez accéder à des onglets d'analyse en fonction des questions que vous vous posez. Des actualités sont également disponibles, suivant les informations du moment. Bonne navigation !!
ACTUALITES
  • le 12/03/2020 - Emergence des salmonidés et des ombres

    Les alevins de salmonidés ont commencé à émerger sur la Maronne et comme sur la Cère, les ombres ont aussi commencé à se reproduire sur la Maronne.

    A noter que cette année ils sont montés dans le tronçon court circuité, ce qu'ils n'avaient jamais fait avant l'arasement du du seuil de la Broquerie.

    Observation Ecogéa du 11 mars 2020

  • le 15/01/2020 - Bilan annuel de la convention éclusées

    Le Comité décisionnel de la Convention éclusées s'est réuni le 10 janvier dans les locaux de l'Agence de l'Eau à Saint-Pantaléon-de-Larche. Ce fut l'occasion de faire un retour sur les faits marquants de l'année 2019 en hydrologie et de discuter des mesures qui ont été prises pour atténuer les impacts sur le milieu liés au fonctionnement des barrages. Le Bureau d'étude Ecogea et l'association MIGADO ont présenté le suivi écologique qui a été réalisé cette année sur les principaux axes du bassin de la Dordogne soumis aux éclusées.

    Des résultats positifs ont été obtenus mais il reste encore des marges de progrès à accomplir pour continuer d'améliorer la performance des installations hydroélectriques vis-à-vis de la protection de la biodiversité. C'est pour cette raison qu'EDF poursuit activement son investissement aux cotés de ses partenaires dans le mise en œuvre de la convention éclusées.


    Ainsi, un nouveau programme d'actions pour l'année 2020 a été validé par les membres du Comité. Des travaux de restauration de couasnes, de reconnexion de bras secondaires et de restauration de frayères sont prévus. Des études sur les habitats piscicoles de la Cère et de la Vézère sont également programmées. Enfin, les dispositions de la convention n'étant pas figées, des expérimentations vont continuer à être menées tout au long de l'année. Le Comité technique de la convention sera mobilisé pour avancer sur de nouvelles mesures à mettre en place pour être au plus proche des conditions naturelles du milieu tout en conservant le caractère stratégique de l'outil de production hydroélectrique.