Les éclusées

Éclusées

Le remplissage des barrages

Remplissage
des barrages

L'étiage

Étiage

Les crues

Crues

Accueil > Le bassin de la dordogne
conditions
d'utilisation du site
partenaires



ACCUEIL
Le bassin de la dordogne

La rivière se conçoit de ses sources jusqu’à son exutoire (la mer pour les fleuves ou une autre rivière). Elle s'inscrit dans un ensemble plus vaste ; le bassin versant hydrographique. C'est à l'échelle de ce territoire que les politiques de gestion de l'eau et des rivières doivent être abordées, assurant ainsi leur pertinence.


Le bassin versant hydrographique, territoire de l'eau
le bassin versantLe bassin versant est le territoire sur lequel toutes les eaux ruissellent pour se rejoindre en un même endroit et former un cours d'eau qui débouche sur un fleuve ou dans la mer. C'est donc l'aire géographique d'alimentation d'un fleuve ou d'une grande rivière.



Le bassin versant de la Dordogne

carte hydrographie

La rivière Dordogne c’est :
  • 480 km de long
  • 180 communes, réparties sur 6 départements et 4 régions
  • 200 000 habitants

Le bassin de la Dordogne c’est :
  • 24 000 km² de superficie
  • 150 cours d’eau de plus de 15 km de long représentant 5 300 km
  • 1 500 communes, réparties sur 11 départements et
  • 5 régions
  • 1 100 000 habitants

carte administrative
Géologie

Pour bien comprendre le fonctionnement de tous ces cours d’eau on ne peut ignorer la grande diversité de la géologie traversée. Le bassin s’étend des contreforts du Limousin encore cristallin, traverse une zone karstique extrêmement importante ou la quasi-totalité des cours d’eau disparaissent pour enfin s’installer sur une zone alluvionnaire appuyée sur des calcaires

Comparé à d'autres régions françaises, le bassin de la Dordogne apparaît peu urbanisé : aucune ville de plus de 50 000 hab., 5 villes de 10 000 à 50 000 hab (Brive-la-Gaillarde, Aurillac, Périgueux, Bergerac, Libourne), 16 communes de 5 000 à 10 000 hab. La densité moyenne de population de 46 hab/km² (moyenne nationale : 100 hab/km²) traduit également le caractère rural des régions traversées par la Dordogne et ses affluents. 


L'hydrologie du bassin de la Dordogne
Débits du bassinLe climat du bassin de la Dordogne est de type océanique, avec une dégradation vers un climat montagnard à l’ouest et une certaine influence méditerranéenne sur la partie sud-est. Il en découle un régime hydrologique qui se définit comme un régime de type pluvial, avec des hautes eaux en hivers et des basses eaux en été.



Une communauté de bassin ; l'esprit "valléen"
Le Sommet Vallée Dordogne a été une expérience unique en Europe : en 1992, il a permis que se développe une grande réflexion collective autour de la rivière Dordogne et de sa Vallée, en regroupant l'Etat, les régions, les départements, les communes, les associations, les experts… Il a abouti à la rédaction de la Charte vallée Dordogne qui formule 370 consensus pour la Vallée Dordogne, centrés sur les attentes des habitants, qui permettent à tous les gestionnaires de la rivière de revoir leurs actions et leur mode d'intervention à la lumière des préoccupations des usagers de la Dordogne. En 2001, 10 ans après la signature de la Charte, les Etats généraux de la Dordogne ont permis de réactualiser les consensus et d'évaluer leur mise en œuvre. Le cadre proposé par la Charte répond à la demande de projets clairs et concertés pour la gestion de la Dordogne, à l'échelle interdépartementale et interrégionale, en application du principe de solidarité amont-aval.

EPIDOR l'Etablissement public territorial du bassin de la Dordogne
En 1991, les conseils généraux du Puy-de-Dôme, de la Corrèze, du Cantal, du Lot, de la Dordogne et de la Gironde décident d'unir leurs efforts autour de la rivière Dordogne. Ils créent l'établissement public EPIDOR pour faciliter et harmoniser leurs interventions sur l'eau et les rivières. Ils marquent ainsi une volonté de développer les solidarités entre l'amont et l'aval et engagent les collectivités territoriales dans la voie d'une gestion globale des cours d'eau du bassin de la Dordogne. L'objectif est de concilier la préservation des ressources en eau et de l'environnement et un développement économique dynamique.

Bernard CazeauEPIDOR est un établissement public à caractère administratif, doté de l'autonomie morale et financière. Son Conseil d'Administration est composé d'un Président élu et de trois Conseillers Généraux de chacun des départements associés, désignés par leur assemblée respective. Certains organismes ont été invités à participer à ce Conseil d'Administration en tant que membres cooptés. Il s'agit des quatre Conseils Régionaux, de l'Union des Maires de chaque département, de l'Agence de l'Eau Adour-Garonne et d'EDF. La présidence est actuellement assurée par Mr. Bernard CAZEAU, Sénateur et Président du Conseil Général de la Dordogne. Les Vice-présidences sont assurées par les Présidents des cinq autres Conseils généraux membres de l'établissement.


Des établissements de bassin
logo AFEPTBSi la gestion opérationnelle des cours d'eau peut le mieux s'imaginer au niveau du bassin versant, la nature territoriale de ce bassin pourrait condamner à l'échec toute approche trop uniforme ou trop rigide sur le plan institutionnel. C'est donc pour agir à cette échelle pertinente que les départements et les régions ont choisi de se regrouper pour intervenir au sein d'établissements publics territoriaux de bassin. Ces établissements publics de coopération de collectivités territoriales, aujourd'hui regroupés sous l'appellation EPTB, agissent pour le compte des collectivités pour la mise en valeur et l'aménagement des nappes, des fleuves et des grandes rivières. Ils sont regroupés au sein de l'Association Française des Etablissements Publics Territoriaux de Bassin (AFEPTB). L'association compte aujourd'hui 22 membres qui couvrent les trois quarts du territoire métropolitain. Ainsi plus de 70 départements et 12 régions sont membres d'au moins un EPTB. www.eptb.asso.fr



Sources
Les sources de la Dordogne

Dordogne près de l'estuaire
La confluence Dordogne - Vézère

La Dordogne près de l'estuaire
La Dordogne près de l'estuaire


Sommet Vallée Dordogne
Le sommet Vallée Dordogne en 1992

Données non validées pouvant contenir des erreurs